1343 views 613 comments

Shirayuki aux cheveux rouges Tome 6

by on 18 mai 2013
 

Auteurs : Akiduki Sorata

Genre : shojo (Romance, Comédie, Action)

Nombres de Tomes : En France : 6, série en cours (Japon : 9, série en cours).

Édition en France : Kana

 

 Résumé de l’histoire :

Shirayuki est une apprentie pharmacienne du royaume de Tanbarun. Malheureusement, ses cheveux aussi rouges qu’une pomme ont eu le malheur de plaire au prince Raji, tristement surnommé dans le pays « le prince idiot ». Fuyant le prince, la jeune fille va jusque dans une forêt du royaume voisin, Clariness. Arrivée là-bas, elle fait la connaissance de Zen ainsi que Kiki et Mitsuhide, ses gardes du corps. En effet, Zen est le second prince de Clariness.

Afin de rester avec Zen malgré son statut de roturière, la jeune femme va essayer de devenir la pharmacienne royale. Mais le concours à passer ne sera pas sa seule difficulté, car sa relation avec le prince déplait à pas mal de monde et certains veulent même la kidnapper à cause de sa chevelure.

 

Tome 6 :

Shirayuki est à présent de retour à Tanbarun ou le prince Raji l’a invité afin de lui donner une meilleure opinion de lui. Il n’est pas le seul à nourrir ce fantasme, car ses petits frères et sœurs font leur possible pour l’aider dans l’entreprise. Dommage qu’Obi, à présent au service de Zen, soit là pour assurer la protection de la jeune fille.

Pendant ce temps, Zen découvre que les individus qui pourchassent Shirayuki sont à présent au courant qu’elle se trouve à Tanbarun. Le prince n’hésite pas et prend la décision d’y aller afin de la protéger.

 

Avis :

Bien que Shirayuki  n’ait pas les cheveux noirs comme l’ébène, elle vit un vrai conte de fées*. Et cette romance dans un royaume médiéval à tout pour plaire. Les personnages sont tous charismatiques, et l’héroïne n’est pas une idiote tombant dans n’importe quel piège débile. La rivalité des deux princes est très bien représentée, que ce soit au niveau de leur placement dans les cases, que de leurs attitudes. Raji essaye de se rapprocher du prince de Clariness et quand il y arrive on est content pour lui. Le dessin est très beau, les traits sont fins apportant une certaine noblesse aux personnages. Bref, un shojo de romance dans un cadre médiéval qui mérite d’être lu.

*son prénom peut se traduire par Neige Blanche, Shira=Shiro= Blanc ; Yuki=Neige… Ouais blague pourrie

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)